Récompenses

La SCSJ s'est engagée à mettre sur pied et à offrir un site web bilingue le plus tôt possible, puisque ceci représente une des assises de notre Société. Nos traducteurs bénévoles poursuivent actuellement leurs efforts afin d'y arriver dans les meilleurs délais. Veuillez entretemps excuser la présence de texte en anglais sur cette page.

Les prix de la Société canadienne des sciences judiciaires

L’une des activités les plus importantes de la SCSJ est la reconnaissance des réalisations et l’engagement dans le domaine des sciences judiciaires. Chaque année, la Société offre des prix prestigieux à des individus ayant eu un impact significatif au sein de leur profession ou à des membres qui ont consacré de leur temps et leurs connaissances au bénéfice de la SCSJ.

Veuillez s’il vous plaît consulter les informations ci-dessous pour avoir une description des prix ainsi que de la procédure à suivre afin de soumettre une candidature.

  • derome

    © Canadian Museum of Civilization

  • Prix Derome

    Le prix Derome est le plus prestigieux de la SCSJ. Il a été établi en 1991. Le prix a été créé en l’honneur de Dr Wilfrid Derome, un pionnier en sciences judiciaires. En 1910, Dr Derome a été nommé professeur en médecine légale et toxicologie à l’Université de Montréal et est devenu le directeur du laboratoire de l’hôpital Notre-Dame. C’est en juillet 1914 que le Dr Derome fonde le premier laboratoire gouvernemental médico-légal en Amérique du Nord à Montréal, Québec, Canada. Le laboratoire porte aujourd’hui le nom de « Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale » (LSJML). Le Dr Derome a été directeur du laboratoire jusqu’à sa mort en 1931. Il a témoigné en tant qu’expert médical et balistique pour la couronne dans plusieurs causes, étant souvent le premier à témoigner comme expert dans plusieurs domaines.

    En 1922, il est le premier expert en Amérique du Nord à témoigner à la cour sur la détermination du taux d’alcoolémie dans le sang. En 1926, Dr Derome invente le microsphéromètre, un instrument aidant à la détermination des marques sur la surface des balles tirées par arme à feu, afin d’identifier et de présenter ces évidences balistiques pour la première fois à la cour. En 1929, le directeur du laboratoire du FBI, Edgar J. Hoover, visite le LSJML dans le but de créer le futur laboratoire de sciences judiciaires du FBI.

    Le lauréat du prix Derome est un membre de la SCSJ en bonne et due forme, qui a promu l’avancement des sciences judiciaires par son leadership remarquable et/ou par le développement de nouvelles techniques ou principes qui sont maintenant utilisés de façon répandue dans la profession.

    Afin d’être éligibles au prix Derome, les suggestions ou nominations doivent être envoyées à l’attention du Comité des Mérites au csfs @ bellnet.ca

  • smith

  • Le prix H. Ward Smith

    Bien qu’il soit connu pour son travail dans le développement des méthodes d’analyses de l’alcool dans les fluides corporels et l’haleine, et comme directeur du Centre of Forensic Sciences de l’Ontario, le Dr H. Ward Smith a grandement contribué à l’apport de connaissances sur l’alcool et son trafic ainsi que la détection des drogues et des poisons. Sa plus grande contribution est probablement reliée à ses efforts de recrutement, de formation et d’encouragements pour une génération entière de jeunes scientifiques judiciaires canadiens.

    Le but du prix H. Ward Smith est de commémorer la contribution aux sciences judiciaires au Canada en fournissant une assistance voyage à un membre de la SCSJ afin qu’il ou qu’elle puisse participer aux programmes scientifiques de l’International Association of Forensic Sciences (IAFS). À cette fin, le fond H. Ward Smith a été créé et les intérêts accumulés par le fond peuvent être donnés à l’auteur du ou des meilleur(s) article(s) digne(s) d’être présenté(s) à des rencontres internationales selon le Comité des Mérites.

    Puisque ce prix est en lien avec un article présenté à l’IAFS, la date limite de soumission doit être établie par le président du Comité des Mérites. Le prix H. Ward Smith est conditionnel à l’acceptation de l’article par l’IAFS. L’article ne doit pas avoir été préalablement publié et doit être un rapport de recherche original. L’auteur principal doit être le lauréat de ce prix et doit être un citoyen canadien ou membre de la SCSJ. Le lauréat doit présenter son article en personne lors de la rencontre de l’IAFS.

  • lucas

    © CFS

  • Le prix Lucas

    Le prix Lucas est nommé en l’honneur de Doug Lucas, MSc, Dsc (Hon.), ancien directeur du Centre of Forensic Sciences de l’Ontario. Doug a pris sa retraite en 1994 après 37 de service, dont 27 comme directeur du Centre. Son parcours scientifique touche la toxicologie et la chimie avec comme emphase l’alcool, les enquêtes d’incendies et les explosions. Il a publié plus de 30 articles et chapitres sur plusieurs sujets en science judiciaire.

    Doug a également été actif au sein de plusieurs associations professionnelles et il est un des anciens présidents de la SCSJ, de l’« American Academy of Forensic Sciences », de l’IAFS et l’« Américain Society of Crime Laboratory Directors (ASCLD). Vers la fin des années ‘70, avec l’ASCLD, il s’est impliqué dans le développement de tests de compétences en sciences judiciaires au niveau international. Par la suite en 1982, il a participé à l’établissement du programme d’accréditation ASCLD/LAB.

    Après sa retraite, Doug a continué son implication auprès des associations des programmes de compétences en tant que conseiller. Il a également agi comme consultant international pour des laboratoires judiciaires en gestion et/ou en assurance qualité. Ceci inclut son service de 18 mois sur le comité international de cinq membres « Blue Ribbon Scientific Panel » lors de l’enquête du Bureau des employés du laboratoire du FBI. Entre décembre 1998 et décembre 2003, il a joué un rôle majeur en servant sur le comité international de trois membres « Peer Review Panel » conseillant le tribunal judiciaire sur la tragédie du 30 janvier 1972, « Bloody Sunday Inquiry » de Londonerry en Irlande du Nord, où treize civils ont été tués et quatorze sérieusement blessés par balle durant la confrontation avec l’armée britannique.

    Depuis juillet 2003, Doug est associé à l’enquête majeure de la police de l’Irlande du Nord, sur l’attentat à la bombe en août 1988 où 29 personnes ont été tuées par la bombe de l’IRA. Depuis janvier 2005, Doug joue le rôle de conseiller scientifique pour l’enquêteur indépendant qui effectue l’évaluation des problèmes sérieux au sein du « Houston Police Department Crime Laboratory and Property Room ».

    Le prix Lucas est remis pour la reconnaissance de membres respectés, qui ont servi la Société et également dans un domaine des sciences judiciaires.

  • rita charlebois 3a (120x175)

  • Le prix Rita Charlebois

    Madame Rita Charlebois a été engagée comme toxicologue judiciaire en 1956 et était la seule femme, employée du Centre of Forensic Sciences. Elle est la deuxième en Ontario à travailler dans ce domaine. Elle est rapidement devenue l’une des meilleures spécialistes en alcool à témoigner en tant qu’expert. En 1975, elle est devenue la première femme, présidente de la SCSJ.

    Le prix Rita Charlebois a pour but de fournir une aide financière à un ou des candidat(s) afin de participer à des Rencontres scientifiques. Les scientifiques travaillant dans le domaine des sciences judiciaires en alcool et autres drogues, incluant l’analyse, le métabolisme, les effets, l’interprétation et les réactions avec d’autres drogues, sont éligibles à appliquer. D’autres personnes, dont le travail est démontré pertinent dans le domaine de la toxicologie judiciaire (tel que l’alcool ou autre drogue ayant des effets sur les habiletés à conduire un véhicule), peuvent être considérées pour ce prix. La présentation d’un article scientifique n’est pas requise.

  • Le Certificat de Mérite

    Ce prix est un certificat émis relatant une action ou contribution spécifique. Le but de ce prix est la reconnaissance publique afin de remercier et reconnaître la contribution de la personne pour son travail « au-delà des attentes » au bénéfice de la SCSJ.

  • Le Prix du Service Distingué

    Le prix du service distingué reconnaît les membres qui donnent de leur temps et talent à la Société et ce, sur plusieurs années.

  • Le prix Commémoratif de la SCSJ

    Le but de ce prix Commémoratif est de commémorer post mortem, la contribution que cette personne a faite aux sciences judiciaires au Canada. Ce prix offre une aide financière pour le déplacement de membres de la SCSJ afin d’assister au programme scientifique lors de la rencontre annuelle de la SCSJ.

  • Le prix Éducatif de la SCSJ

    Afin de promouvoir les sciences judiciaires, la SCSJ offre une bourse annuelle, d’une valeur allant jusqu’à 700$, à un étudiant universitaire méritant afin que celui-ci puisse poursuivre son éducation dans un des domaines des sciences judiciaires. Le formulaire d’application est disponible au bureau de la SCSJ et doit être reçu avant le 1er avril de chaque année.

Facebooktwitterlinkedinmail